Le cursus

La filière de l’expertise comptable offre une grande souplesse, permettant aux étudiants de composer librement leurs parcours.
Elle s’inscrit dans le schéma européen LMD. Elle est caractérisée par sa flexibilité et son ouverture sur d’autres cursus universitaires ou privés.
La filière de l’expertise comptable prévoit des passerelles pour encourager les étudiants provenant de filières diverses à la rejoindre : écoles de commerce, d’ingénieur, BTS, DUT, Masters de gestion, diplômes étrangers…

L’expertise comptable vous ouvre tous les horizons de la finance, de la comptabilité, de l’audit et de la gestion

C’est LE passeport pour être expert-comptable ou auditeur mais aussi, directeur financier ou contrôleur de gestion.
Le diplôme d’expertise comptable est un sésame pour une carrière professionnelle en France, à l’international, dans un cadre libéral ou dans les plus hautes fonctions financières.
DCG, DSCG, DEC.

Chaque niveau de diplôme donne accès à des métiers différents dans la comptabilité, l’audit, la finance et la gestion, dont le fort développement répond aux besoins économiques du pays.
Ces 3 diplômes offrent de nombreux débouchés et sont recherchés par les recruteurs.

A l’inverse, les étudiants engagés dans la filière et qui souhaitent par la suite rejoindre un autre cursus ou une autre orientation professionnelle, bénéficient d’équivalences vers les diplômes LMD. (licence-master) et du système des ECTS qui permet les correspondances dans des universités européennes.

La filière de l’expertise comptable apporte une formation initiale théorique et pratique, ouvrant la voie à des postes à responsabilité dans les domaines de la comptabilité, de la finance et de l’audit.

En vous permettant d’élargir le spectre de vos compétences, ce cursus vous donnera une aisance et une autonomie tout au long de votre parcours professionnel. Vous serez à même d’authentifier et d’interpréter les données comptables et économiques pour leur apporter du sens, ce qui constitue un atout fondamental de toute les professions financières.
 

Gestion juridique, fiscale et sociale, finance, management et contrôle de gestion, comptabilité et audit, management des SI, anglais… Les matières étudiées sont généralistes et ces acquis vous serviront quels que soient vos choix d’orientation par la suite.

A chaque diplôme, le choix de sortir du cursus ou de continuer en fonction de vos motivations et souhaits d’orientation, et la possibilité de reprendre plus tard.

Les + de la filière

De la SOUPLESSE dans vos choix d’orientation

Des DISPENSES et passerelles vers d’autres cursus universitaires et privés

Une formation aux MÉTIERS CLÉS de l’économie de demain

Des DÉBOUCHÉS à tous les niveaux

Le stage de 3 ans est un premier emploi rémunéré qui permet d’entrer de plain pied dans la vie active

Comment devenir expert-comptable ?

Choisir la filière de l’expertise comptable, c’est s’ouvrir à tous les horizons de la finance, de la comptabilité, de l’audit et de la gestion. Découvrez les grandes étapes de la filière à emprunter.

Le DCG

Avec le DCG, vous accédez à des postes opérationnels : 
 

  • en cabinet : collaborateur d’expertise comptable et d’audit (gestion d’un portefeuille client, établissement des comptes annuels, suivi des stocks, établissement des paies, participation à des missions d’audit et de conseil…).
  • en entreprise : spécialiste de la comptabilité financière au sein des services comptable, financier, du contrôle de gestion, formateur d’équipes comptables en entreprise.

 
Le salaire : à titre indicatif, entre 20 000 et 25 000 euros brut/an

Les voies d’accès 

Les épreuves du DCG sont ouvertes à tous les titulaires du baccalauréat et en particulier aux bacs S – L (option maths) – ES – STGM – STI2D. Par le jeu des dispenses, plusieurs autres filières conduisent au DCG à des niveaux divers :

  • le BTS CGO (comptabilité et gestion des organisations)
  • le DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations)
  • le DGC Cnam/Intec procure la dispense du DCG de l’Etat
  • d’autres diplômes, délivrés par les écoles supérieures de commerce ou par les instituts étrangers francophones. Le DCG peut être obtenu par VAE. Examen : une session d’examen par an, au mois de juin (inscription en ligne en janvier, www.siec.education.fr).

 
Les épreuves : 180 ECTS ou crédits

Programme des épreuves

Pour consulter le programme des épreuves, cliquez ici !

Consulter la documentation de la profession : www.bibliobaseonline.com ou www.bibliordre.fr

Le DSCG


Avec le DSCG, vous accédez à des postes opérationnels :

  • en cabinet : responsable de mission, manager, senior manager, avant de devenir ultérieurement associé à part entière…
  • en entreprise : responsable de la comptabilité ou du contrôle de gestion, analyste financier, directeur des services administratifs, comptables et/ou financiers, des ressources humaines… Dans tous les cas, vous participez aux décisions stratégiques.

 
Le salaire : à titre indicatif, entre 25 000 et 35 000 euros brut/an

Les voies d’accès :

Les épreuves du DSCG sont ouvertes aux titulaires du DCG ou de diplômes admis en dispense, ainsi qu’à tout titulaire d’un master ou d’un diplôme gradué master. Le DSCG se prépare en 2 ans dans les lycées publics ou privés qui proposent une préparation en alternance, en lien avec un CFA, GRETA, IUT…, et dans les écoles privées spécialisées. En préparation DSCG, on approfondit les fondamentaux acquis au niveau du DCG. Par le jeu des dispenses, plusieurs autres filières conduisent au DSCG à des niveaux divers :

  • les masters universitaires Comptabilité Contrôle Audit (CCA), ou autres masters dans le champ
  • le DSGC Cnam/Intec
  • les écoles supérieures de commerce à option finance, comptabilité, audit. Le DSCG peut être obtenu par VAE. EXAMEN : une session d’examen par an, début octobre (inscription en ligne en avril-mai, www.siec.education.fr). 

 
Les épreuves : 120 TS ou crédits 

Programme des épreuves

Pour consulter le programme des épreuves, cliquez ici !

> Consulter la documentation de la profession : www.bibliobaseonline.com ou www.bibliordre.fr

Le DEC

Avec le DEC, vous accédez à des postes opérationnels à haute responsabilité et à forte valeur ajoutée

  • en cabinet : expert-comptable, commissaire aux comptes (conditions de stage à respecter), collaborateur de haut niveau, chef de groupe, senior manager… 
  • en entreprise : chef d’entreprise, cadre dirigeant dans les secteurs administratif, comptable, financier, informatique, audit interne, actuariat, les métiers de la banque et de l’assurance…

Le salaire : à titre indicatif, un jeune expert-comptable peut gagner entre 40 000 et 70 000 euros brut/an.
Après 7 ans d’expérience, entre 42 000 et 110 000 euros brut/an.

Ce sont des fourchettes de salaires bruts indicatives, variables selon les régions et la taille des cabinets. Les fourchettes hautes correspondent plutôt aux grandes villes. 

Les épreuves

Modalités d’inscription

Pour s’inscrire aux épreuves du DEC, il vous faut le DSCG et l’attestation de fin de stage, ou être titulaire du Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.

Le DEC se prépare : 

  • au cours du stage (journées de formation obligatoires)
  • auprès des instituts régionaux de formation (IRF) rattachés aux Conseils régionaux de l’Ordre des experts-comptables, dans certaines écoles privées. 

L’obtention du DEC par VAE est en projet (2018).
 
EXAMEN : deux sessions par an en mai (inscription en janvier) et en novembre (inscription en août).

Programme des épreuves

Pour consulter le programme des épreuves, cliquez ici !

> Consulter la documentation de la profession : www.bibliobaseonline.com ou www.bibliordre.fr

Remise des diplômes

Découvrez en image la remise du diplôme qui donne lieu chaque année à une cérémonie de prestige.

Inscription à l’Ordre

 

L'expertise comptable étant une profession réglementée dont l'exercice est très encadré, une fois diplômé et afin d’exercer en toute légalité, pensez à vous inscrire au Tableau de l’Ordre.

En vertu de l’article 20 de l’ordonnance du 19 septembre 1945, il y a exercice illégal dès lors qu’une personne physique ou morale non inscrite au Tableau de l’Ordre des experts-comptables effectue, en toute indépendance, pour le compte de tiers, les travaux appartenant aux prérogatives d’exercice des personnes inscrites au Tableau de l’ordre.

Pour vous inscrire au Tableau, veuillez contacter le Conseil régional de l’Ordre concerné.